03/04/1911 ( la Charente)

Suicide d’un assassin.

Le dresseur de chevaux Andrault, originaire de Puteaux (Seine), inculpé de l’assassinat du père Caillaud, dit Cadoche, dans le nuit du 25 au 26 février, s’est pendu dans sa cellule, à la Châtre, pendant que le gardien-chef de la prison déjeunait.

Andrault, qui avait fait montre d’une très belle assurance au début et narguait le juge d’instruction, venait d’être serré dans ses derniers retranchements et obligé d’avouer son crime. En revenant de l’instruction, à midi et demi, il avait perdu sa belle assurance et paraissait déprimé.

Quand le gardien-chef, son déjeuner achevé, effectua sa tournée habituelle, il trouva le misérable pendu à la barre de son lit à l’aide de sa cravate.

1911-04-03 - Puteaux Dans la Charente

#puteaux