Le Creusot. Triste aventure - 5 avril 1918

 Mardi soir, vers 10 heures, M. Lefevre du 20e escadron du train des équipages, en permission, en passant rue du Pont du Souci a trouvé un sieur Julien Martin, demeurant route de Torcy, 43, baignant dans son sang. Après un pansement sommaire, il le transportant à l’hôtel Dieu, où l’on constata que le malheureux portait quatre coups de couteau dont un à la tête, un au bras et deux sur le corps. Interrogé, Martin a déclaré avoir été attaqué par des Chinois. Une enquête est ouverte.

  

Le Creusot - 7 avril 1918

 Dans la soirée de samedi, il a été constaté à la gare, la disparition d’un certain nombre de marchandises : beurre, œuf, sans éveiller l’attention.

  

Montceau-les-Mines (13 avril 1918)

 Une dame Mure, âgée de 40 ans, mère de trois enfants, qui était séparée de son mari depuis sept ans, s'est pendue dans son domicile. ( Le matin)

  

Antully. Chute mortelle d'aviateurs. ( 17 avril 1918)

 Le Creusot, 14 avril. Dépêche particulière du "Matin". Au camp d'aviation d'Antully, un appareil biplace monté par le sergent pilote Roger Peltier, 23 ans, originaire de Paris, et le sergent mitrailleur Paul Blanlœil, 25 ans, d’Angoulême, a capoté à 100 mètres de hauteur et est venu s'écraser sur le sol. Les deux aviateurs ont été tués sur le coup. Le sergent Peltier avait été blessé six fois et était décoré de la Croix de guerre.

  

Le Creusot - 19 avril 1918

Coups de révolter. Dans la nuit du dimanche 14 courant, plusieurs coups de revolver ont été tirés à l’entrée de la route de Couches.

Coup de couteau. Dans la même nuit plusieurs mobilisés aux usines, au cours d’une violente discussion, échangèrent des coups de couteaux. l’un d’entre eux ayant été assez sérieusement atteint a été conduit à l’Hôtel-Dieu où il est resté en traitement. La police enquête.

Orage. Un orage assez violent a sévi sur le Creusot et les envions, dans la soirée de Dimanche.

 

Le Creusot - 21 avril 1918

 Arrestation. Le sieur R… Albert, 36 ans, mobilisé aux Usines, a été remis à l’autorité militaire pour coups et blessures volontaires.

 

Joachim Gambin sujet espagnol a été arrêté pour infraction sur la circulation des étrangers.

 

Vol. Dans l’après-midi du mardi 16 avril, le montant du tiroir-caisse de Mme Desbois, épicière, rue Marceau, a disparu pendant une courte absence de cette dernière ; On ignore encore l’auteur de ce vol qui s’élève à 250 francs.

 

  

 

le creusot rue de la villadieu