Mauprévoir

Un pendu

Le 29 juillet 1918, le sieur Augustin Villechange, domestique à verneuil, chez M. Fernand Tafforin, constatait en se réveillant, à 5 heures de matin, que son collègue Sina Gastanie contrairement à ses habitudes n’était pas encore debout. Il alla voir à la chambre de Gastanie et vit avec effroi que celui-ci s’était pendu à une poutre du grenier. Le suicidé était déjà froid, la mort remontait à plusieurs heures. Sina Gastanie, âgé de 66 ans, dont la famille habite à la bobinchère, était paraît-il, souvent en proie aux idées noires et avait parié de se détruire.

 

1918-08-03 - Mauprévoir