11 septembre 2018

Infanticide à Saint-Sécondin ( 1918-09-10)

SAINT-SECONDIN

  

10 septembre 1918 ( Avenir de la Vienne)

 

Infanticide par grand-père.

Double arrestation.

 

 Un infanticide dans lequel sont inculpés une fille et son père, réfugiés du Nord, vient de jeter l’émotion dans noter localité.

Avant hier, des habitants de la commune, recherchaient des champignons dans le petit bois de Jouet, en bordure de la rue d’Usson, à 400 mètres de la garde de Saint-Sécondin, lorsque leur attention fut attirée par une odeur nauséabonde ; cherchant la cause de cette odeur, ils constatèrent qu’elle provenait d’un paquet renfermant le corps en putréfaction d’un enfant nouveau-né. La gendarmerie d’Usson, prévenue, avertit le parquet de Civray qui vient aussitôt.

L’enquête fit connaître que l’enfant était celui d’une fille, Lesimon Jeanne, âgée de 24 ans, née à Merville (Nord), repasseuse, qui était réfugiée à Saint-Sécondin depuis le mois de mai dernier avec son père le sieur Lésimon Gédéon, âgé de 73 ans, couvreur également originaire de Merville.

La jeune fille a avoué qu’étant enceint des œuvres d’un militaire aujourd’hui marié, elle n’en avait rien dit à son père. Ce n’est que dans la soirée du 27 août dernier quant elle se sentit malade, qu’elle avoua à son père qu’elle allait accoucher. Le père Leimon assista alors sa fille, mais affolé, dit-il, il étrangla l’enfant et le porta dans les bois espérant qu’il serait dévoré par les bêtes sauvages. La fille prétend que dans sa faiblesse elle ne s’aperçut pas de ce qu’avait fait son père, qui est en définitive, l’auteur principal du crime. Tous les deux déclarent regretter profondément ce qui s’est passé.

Le médecin légiste qui a examiné le cadavre a reconnu que l’enfant, du sexe masculin, était né viable et bien constituée.

Le père et la fille ont été conduits à la prison de Civray.

 

1918-10-11- Saint-Sécondin

Saint-Sécondin

Merville 1914-1918

Civray b

Posté par BENOIT-PERISSAT à 16:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


19 janvier 2014

arrondissement de Civray, augmentation des permis de chasse

19 janvier 1914

 

Arrondissement de Civray (Vienne)

Nos chasseurs. Au cours de l'année 1913, la sous-préfecture à délivré 1211 permis de chasse, soit augmentation de quatre unité sur l'année précédente.

Depuis 10 ans, le nombre des permis s'est accru de 310 dans l’arrondissement de Civray,

Il y a 20 ans ( année 1893), il n'en avait été délivré que 644.

Il est regrettable que le gibier n'augmente pas dans les mêmes proportions que les chasseurs.

Posté par BENOIT-PERISSAT à 10:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

06 décembre 2012

Un Bal à Civray

L'écho annonce qu'une commission composée de plusieurs jeunes gens de Civray vient de se contituer, dans le but d'organier un bal paré et travesti, qui est, dès maintenant, fixé au samdi 11 février prochain.

La semaine du 29/01/1893

Posté par BENOIT-PERISSAT à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

16 octobre 2012

Entre Chanteuses, Pressac

La Semaine du 13/07/1892

Entre Chanteuse, arrestation.
Dans la nuit du 1er au 2 mars, après une soirée donnée dans un café de Civray, la nommée marie-Louise Uzel, âgée de 18 ans, chanteuse de café-concert, confiait à sa camarade, la fille Gnall, un somme de 10 francs. Les deux chanteuses se réfugiaient ensuite dans une auberge où elles passèrent le reste de la nuit.

Le matin, vers 7 heures, sous prétexte d'aller chercher des petits pains, la fille Gnall sortit et se garda bien de revenir.
Plainte ayant été immédiatement portée par Marie Uzel, on ne tarda pas à apprendre que la fugitive avait été vue chez M. Granger, maître d'hôtel à Charroux d'où elle se dirigeait vers Limoges.

On continua les recherches, et le soir même, la fille Gnall était arrêtée dans l'auberge Dudognon, de Pressac, et de là conduite devant M. le Procureur de la République de Civray où elle a déclaré se nommer Gnall Andrée, être âgée de 25 ans et originaire de Sabadell ( Espagne).

La fille Gnall nie énergiquement avoir volé sa camarade.

 

426px-Lautrec_Yvette_Guilbert

 

Posté par BENOIT-PERISSAT à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

25 septembre 2012

Marche d'entrainement de la Confolentaise : 1891

 La Semaine du 15/11/1891

Civray – Une marche d'entrainement. La société de gymnastique « la Confolentaise », exécutera le dimanche 8 novembre, une marche d'entrainement ayant Civray pour objectif. Afin de représenter aussi exactement que possible ce qui se passe en campagne, les gymnastes emporteront leurs vivres dans le sac et ils déjeuneront sur la route. Le café sera fait en plein air sur la place dès l'arrivée, c'est à dire vers midi.

De une heure à trois heures, exercice comprenant maniement d'armes, escrime à la baïonnette, bâton, boxe, canne et divers mouvement d'ensemble.

A cinq heures, départ.

La société de gymnastique de Confolens, quoique jeune encore, a déjà remporté de brillants succès. Elle a pris part cette année aux concours de Limoges et de Barbezieux et elle s'y est particulièrement distinguée ; nous pouvons donc affirmer à l'avance que les exercices annoncés seront des plus intéressants à voir.

On prépare à nos charmants voisins une réception des plus amicales.

 

gym3

 

Posté par BENOIT-PERISSAT à 16:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,