21 mars 2018

Incendie dans les bois de la plaine à Pressac

19/03/1918

Pressac.

Incendie d’un bois. Le 12 courant, vers 10 heures du matin, le feu se déclarait dans les bois de la Plaine, sur les limites des communes de Pressac et de Pleuville et appartenant à divers propriétaires, MM. De Saluces, Favre et Triblault. L’incendie qui avait pris naissance dans des ajoncs se propage rapidement et malgré les efforts des habitants accourus, 5 hectares de bois de coupes de 3 à 8 ans ont été détruits. On attribue la cause de l’incendie à un habitant de Pleuville qui travaillait près de là et qui a imprudemment allumé du feu.

1918-03-19 - cadastre Pressac bois de la plaine b

#Pressac 

Article de L'AdV

 

Posté par BENOIT-PERISSAT à 13:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


24 avril 2017

HENAUD Pierre - Albert, décès en fevrier 1916, abbé dans le civil.

 trouvé le lien Collatéral ce week-end ( Branche Perissat)

9e S.I.M.

Henri-Albert est le deuxième enfant de Pierre Henaud et de Jeanne Maigret. Né le 14 vril 1881 à Pressac, canton d’Availles-Limouzine, département de la Vienne. Rm : 795 / Poitiers.

Signalement : cheveux et sourcils noirs, yeux bruns, front large, nez fort, bouche moyenne, menton rond, visage ovale, taille 1,69 m. Degré d’instruction ; 3.

En 1901 séminariste à Niort. Bon dispensé élève ecclésiastique. Incorporé au 10e R.I. le 14/11/1902. Réformé temporairement le 9 juillet 1903 par la Commission spéciale de Dijon pur bronchite suspecte. N’est pas tenu de justifier d’un certificat de bonne conduite n’ayant pas accompli un an de présence au corps. Devenu dispensé (art 21), sur sa demande comme fils majeur de veuve par suite du décès de son frère aîné le 24/12/1903. reconnu apte sur service par la commission spéciale de réforme de Parthenay, le 8 juin 1904, et incorporé au 114e R.I., à compter du 9 juillet 1904. Arrivé au Corps et soldat de 2e classe le dit jour, le 01 août 1904, ayant obtenu de M. le général commandant les 3e et 4e subdivisons un sursis de départ valable jusqu’au au 31 juillet inclus. Envoyé dans la disponibilité le 18 septembre 1904. Certificat de bonne conduite accordé.

A été ordonné le 30 juin 1905.

1er période accompli au 9e S.I.M. du 17 août au 13 septembre 1918

2e période accompli au 9e S.I.M. au 17 juillet au 2 août 1911.

Rappelé à l’activité à la 96e section des infirmiers, arrivé au corps le 05/08/1914. Décédé le 6 février 1916 à l’hôpital V.R. 67 à Bligny. Campagne contre l’Allemagne du 05/08/1914 au 06/02/1916.

A vécu à : le 11/10/1904 rue des Carmenites à Poitiers, le 11/08/1905 à Montcouant (79), le 19/03/1906, 16 rue Riffaut à Poitiers.

Son nom figure que le MaM de Pressac, et sur la plaque commémoratives 1914-1918 du clergé poitevin.

Inhumé au cimetière de Pressac ( 86-Vienne).

HENAUD Henri branche Perissat 000001R

 

 

Posté par BENOIT-PERISSAT à 15:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 mars 2017

Pressac, mordu par un Chien

Pressac.

Mordu par un chien. M.Moreau, négociant à Pressac vient d’être mordu par un de ses chiens et a été aussitôt conduit à l’institut Pasteur à Paris.

Après voir acheté un superbe chien à un nomade de passage à Pressac, le soir, en voulant lui donner à manger, l’animal le mordit à la jambe.

De l’avis du vétérinaire, le chien paraissait bien être atteint d’hydrophobie.

M.Moreau a fait abattre une quinzaine de chiens que composaient son chenil.

1917-03-08 Pressac

 

 

Posté par BENOIT-PERISSAT à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

02 juillet 2016

Pressac accident causé par les pies et petit pois

Pressac

Accident. Le 27 juin, M.Pierre Martin, âgé de 60 ans, hongreur à Pressac, apercevant, vers 7 heures du matin, des pies qui mangeaient des petits pois de son jardin, pris son fusil chargé pour les tuer, mais les pies s'envolèrent avant qu'il put les tirer. M. Martin posa alors son arme contre un arbre et se mit à travailler. Une averse survenant, il voulut enveloppé le fusil et pour ce faire plaça sa main gauche sur le bout du canon, enroulant son tablier dans sa main droite. Tout à coup, le coup partit et la charge coupa le doigt majeur de la main gauche à la première phalange et blessa l'index.

M.Martin suppose que c'est pendant qu'il enroulait son tablier autour de la batterie du fusil que les galons ont accroché le chien et que le coup sera parti.

Posté par BENOIT-PERISSAT à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 septembre 2014

Pressac ( 86-Vienne)

L'avenir de la Vienne du 08/09/1914

Pressac ( Vienne)

Arrestation. - le 2 septembre, la gendarmerie d'Availles-Limousine a arrêté le sieur André Adolphe Militon, 57 ans, sans domicile fixe, qui se trouvait en état de vagabondage et qui n'avait pas de carnet anthropométrique.

Posté par BENOIT-PERISSAT à 20:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :


30 décembre 2013

Suicide à Pressac ( 86-Vienne)


Dans l'après-midi du 23 décembre, profitant que sa femme était partie chercher sa fille, M.Roby Louis, âgé de 62 ans, métayer à l'Eclopechin, commune de Pressac, s'est donné la mort en se tirant un coup de fusil dans le côté gauche.
Depuis une vingtaine d'année le métayer souffrait d'une maladie de cœur. Son suicide est attribué à une crise de cette affection cardiaque.
M. le docteur Veillons d'Availles-Limouzine a fait en présence des gendarmes de cette localité, les constations d'usage.


L'avenir de la Vienne du 29/12/1913

Posté par BENOIT-PERISSAT à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

24 octobre 2012

Pressac : pêche prohibé dans le clain en 1892

La Semaine du 05/06/1892

Pêche, engin prohibé. Procès-verbal a été dressé contre le sieur Bouty Pierre, propriétaire à Pressac, pris à pêcher dans le Clain en temps prohibé et avec une épervier qui n'avait pas les mailles réglementaires.

L'épervier a été saisi.

Il sera condamné à 1 franc d'amende par le tribunal de Civray.

 

682_001

 

Posté par BENOIT-PERISSAT à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 octobre 2012

Entre Chanteuses, Pressac

La Semaine du 13/07/1892

Entre Chanteuse, arrestation.
Dans la nuit du 1er au 2 mars, après une soirée donnée dans un café de Civray, la nommée marie-Louise Uzel, âgée de 18 ans, chanteuse de café-concert, confiait à sa camarade, la fille Gnall, un somme de 10 francs. Les deux chanteuses se réfugiaient ensuite dans une auberge où elles passèrent le reste de la nuit.

Le matin, vers 7 heures, sous prétexte d'aller chercher des petits pains, la fille Gnall sortit et se garda bien de revenir.
Plainte ayant été immédiatement portée par Marie Uzel, on ne tarda pas à apprendre que la fugitive avait été vue chez M. Granger, maître d'hôtel à Charroux d'où elle se dirigeait vers Limoges.

On continua les recherches, et le soir même, la fille Gnall était arrêtée dans l'auberge Dudognon, de Pressac, et de là conduite devant M. le Procureur de la République de Civray où elle a déclaré se nommer Gnall Andrée, être âgée de 25 ans et originaire de Sabadell ( Espagne).

La fille Gnall nie énergiquement avoir volé sa camarade.

 

426px-Lautrec_Yvette_Guilbert

 

Posté par BENOIT-PERISSAT à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

23 août 2012

PRESSAC 1888

L'avenir de la Vienne du lundi 16 et mardi 17 janvier 1888

Vérification des poids et mesures

La vérification périodique des poids et mesures, en 1888, se fera aux jours et lieux indiqués ci-après.

Canton d'Availles : le 1er février à Availles-Limouzine, le 2 février à Pressac, Mauprevoir et Saint Martin l'Ars.

 

L'avenir de la Vienne du lundi 30 et mardi 31 janvier 1888 & la semaine du 05/02/1888

Une série de vols.

Depuis le 1er janvier, une série de vols de moutons et d'ânesses sont commis, la nuit, dans le canton, sans que l'on ai pu jusqu'à ce jour découvrir le coupable.
Dans la nuit du 4 au 5, quatre brebis étaient volées au village de montedont, commune de Mauprevoir.
Dans la nuit du 13au 14, huit moutons étaient volés à la mothe, commune de Pressac ; ces animaux qui étaient à l'engrais n'ont pu être emmenés par le voleur qui les a abandonnés dans les bois de Charroux, où ils ont été retrouvés la nuit suivante.
Dans la nuit du 24 au 25, deux vols d'ânesses ont été commis, l'un à Saint-Martin-Lars, l'autre au village de la fanfadaux commune de Pressac.
Des recherches ont été faites dans toutes les directions pour découvrir les animaux et le coupable, et ce n'est que le 27 que la brigade a appris qu'un bûcheron, nommé Daniel Gaildrat, âgé de 45 ans, sans domicile, qui travaillait dans les bois, au lieu appelé bois-jura, avait vendu 4 brebis le 5 à Confolens, et qu'il avait de nouveau quittés son chantier le 24 et n'y était plus revenu depuis ce qui fait présumer qu'il est l'auteur de tous ces vols.
La gendarmerie de Pressac a aussitôt envoyé son signalement aux brigades des environs, afin qu'elles surveillent les foires et marchés, pour que ce fin voleur soit capturé le plus tôt possible ; il y a lieu d'espérer que son arrestation ne se fera pas longtemps attendre.
C'est aussi un avertissement aux cultivateurs qui se contentent de mettre à leur écurie un verrou extérieur au lieu d'une bonne serrure, dont ils mettraient la clef dans leur maison, ce qui empêcherait bien des vols trop faciles à commettre.

Posté par BENOIT-PERISSAT à 22:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

03 août 2012

Pressac 1912

la semaine du 29/12/1912

Foire à Pressac le 01/01/1913

La Semaine du 08/12/1912

Foire du 4 novembre :
70 veaux, 70 vendus, de 80 à 120 frs
500 porcs gras, 500 vendus de 120 à 170 fr.
100 porcs maigres, 100 vendus de 70 à 90 fr.
700 moutons, vendus de 36 à 45 fr
25 paires de poulets vendues de 3 fr à 4 fr
12 paires de dindes vendues de 10 fr à 14 frs
30 lapins vendus de 1.50 à 1.80.
Les porcs se sont vendus poids vif 124 fr les 100 kilos.

L'avenir de la Vienne : Lundi 5 et mardi 6 aôut 1912
Enseignement primaire mouvement du personne : Par arrêtés de M. Le Préfet, pris sur la proposition de M. l'inspecteur de l'Académie, ont été nommés :
Instituteur titulaire : M. Taphanel, de Brigueil à Pressac en remplacement de M.Couillaud, décédé.
a été délégués :
instituteurs stagiaires
:
M. Vigneau, élève-maître à Pressac
Michelet, intérimaire à Pressac



La Semaine du 21/07/1912

Nominations de facteur par arreté du 13 juillet 1912 : Beneteau Léopolt cultivateur à Pressac, facteur rural à Target

Posté par BENOIT-PERISSAT à 09:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]